12/12/2018

Eau de Paris acquiert 81 hectares de parcelles dans l’Eure-et-Loire


Eau de Paris vient d’acquérir 81 hectares sur les communes de Rueil-la-Gadelière et Beauche (aire d’alimentation des captages de la Vigne, en Eure-et-Loir), en assurant le maintien des exploitants agricoles et leur conversion à l’agriculture biologique via un bail rural environnemental. 

Parmi les leviers identifiés dans les actions de protection de la ressource en eau, Eau de Paris porte des projets d’acquisition foncière sur les zones vulnérables, toujours avec l’engagement de maintenir une activité agricole durable via des baux ruraux environnementaux. Ce système permet d’assurer une pérennité sur les changements obtenus, sur le très long terme. L’acquisition de cet ensemble de 81 hectares situés à proximité immédiate des sources de la Vigne sur les communes de Rueil-la- Gadelière et Beauche a été finalisée en octobre. L’opération a été conduite en collaboration avec la SAFER (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) du Centre. "Cette évolution des pratiques agricoles permet de protéger de manière efficace et durable la ressource en eau et de participer à la dynamique territoriale engagée par notre entreprise publique" souligne Célia Blauel, présidente d’Eau de Paris. La conversion des parcelles à l’agriculture biologique dans un secteur où seuls 2,9 % de la surface agricole utile sont en biologique représentera une référence technique et économique intéressante au niveau local pour les exploitants qui souhaiteraient s’engager également  dans  une   démarche  similaire. Au niveau de la qualité de l’eau, l’acquisition des parcelles et les nouvelles pratiques agricoles mises en place favoriseront la réduction de la teneur en nitrates et en pesticides sur le long terme et participeront à la protection d’autres captages alimentant les communes de Verneuil d’Avre et d’Iton, Bâlines, Courteilles, L’Hosmes et Piseux dans l’Eure et Rueil-la-Gadelière en Eure-et-Loir.

Dans le cadre de sa stratégie de protection de la ressource en eau, Eau de Paris a acquis plus de 570 hectares de terres agricoles. Presque 470 hectares sont mis à disposition de 26 agriculteurs en échange de la mise en place de pratiques culturales favorables à la qualité de l’eau. La régie développe également depuis plusieurs années une politique d’accompagnement vers des pratiques agricoles durables sur les 240 000 hectares de ses captages. Concrètement, 5 animateurs mettent en réseau les agriculteurs et accompagnent techniquement ces évolutions de pratiques, en partenariat avec les chambres d’agriculture. Pour encourager leur évolution vers de nouveaux systèmes agricoles, des aides financières sont proposées aux agriculteurs. Par ailleurs, Eau de Paris contribue à la structuration de filières durables pour les cultures économes en intrants, en travaillant avec les coopératives du territoire et en mettant en relation les agriculteurs avec les consommateurs locaux, ou avec la restauration collective. 

Eau de Paris