09/16/2018

Annonce du premier financement par appel d’offres de 14 projets de petite hydroélectricité


 

14 lauréats de la première période de l’appel d’offres sur la petite hydroélectricité ont été désignés pour développer et exploiter de nouvelles centrales hydroélectriques d’une puissance totale de 36,9 MW. Cet appel d’offres, qui aura lieu trois années successives, promeut le développement de la petite hydroélectricité et vise à l’attribution d’un total de 105 MW de puissance hydroélectrique. Il est ouvert aux nouvelles installations hydroélectriques dont la puissance est comprise entre 1 et 4,5 MW, implantées sur de nouveaux sites ou équipant des barrages existants. La notation des offres comporte en particulier une composante sur la qualité environnementale des projets, ainsi que la possibilité d'écarter les projets ne présentant pas un niveau de garantie suffisant quant à leur impact environnemental. Ce mécanisme permet ainsi de sélectionner les projets les plus vertueux. Au travers des résultats de cette première période, la filière hydroélectrique démontre sa compétitivité économique sur des petites installations avec un prix moyen de 89,6 euros/MWh. "Cet appel d’offre est la preuve que l’hydroélectricité peut concilier compétitivité économique et respect de l’environnement. Il conforte la première place de la filière de l'hydroélectricité comme source de production d’électricité renouvelable", s’est félicité Nicolas Hulot. La seconde période de candidature à l’appel d’offres sera lancée en décembre 2018. 

Environnement France