05/13/2017

La population de salamandres du Xinjiang a cessé de baisser

Les efforts pour conserver l'espèce de la salamandre du Xinjiang (Ranodon Sibiricus), un amphibien menacé d'extinction, ont été une réussite. "Le nombre de salamandres du Xinjiang a cessé de baisser depuis 2014 et dépasse aujourd'hui le nombre de 3 000 individus", a déclaré Ji Xiaowei, chef de la station de gestion de la réserve naturelle des salamandres du district de Wenquan, habitat principal de cette espèce. En raison de la menace des activités humaines, de la pollution et du changement climatique, la population de salamandre du Xinjiang a largement baissé, passant de 10 000 dans les années 1990, à moins de 3 000 il y a trois ans. Ces dernières années, la réserve a dépensé plus de 13 millions de yuans (environ 2 millions de dollars) pour permettre de transformer 75 hectares de pâturages en prairies, construire 9,8 kilomètres de clôtures en fil dans son habitat, détourner de l'eau vers les zones humides où cette espèce vit et établir un système de surveillance vidéo à distance.

La salamandre du Xinjiang est considérée comme un "fossile vivant", car elle existait déjà du temps des dinosaures il y a 300 millions d'années. Aujourd'hui, cette espèce vit uniquement dans les zones humides à la frontière de la Chine et du Kazakhstan.

Xinhua