01/21/2019

La Chine adopte des mesures pour contrecarrer la fonte des glaciers


Selon le dernier rapport publié par l'organisation internationale de protection de l'environnement Greenpeace, les glaciers chinois ont reculé à un rythme accéléré depuis les années 1990. Par rapport aux années 1950, 82,2 % des glaciers chinois ont connu un recul, et leur superficie s'est contractée de 18 %. Les petits glaciers couvrant moins d'un kilomètre carré sont plus sensibles au réchauffement de la planète que les grands glaciers. Le rapport, intitulé "Étude sur les glaciers chinois sous l'effet du changement climatique en 2018", a été rédigé par Shen Yongping, chercheur à l'Institut de recherche sur les ressources de l'environnement écologique du nord-ouest relevant de l'Académie des sciences de Chine (ASC). M. Shen et d'autres experts des glaciers ont mené des enquêtes approfondies sur le terrain pendant la période de juin à septembre 2018 sur cinq principaux glaciers chinois, dont le glacier constituant la première source de la rivière Urumqi, le glacier constituant la première source de la rivière Baishui du mont enneigé Yulong, le glacier de Hailuogou du Minya Konka et le glacier numéro 12 de la fosse du Tigre des monts Qilian. Les résultats témoignent de la fonte des glaciers est devenue fréquente en Chine, entre autres du glacier numéro 1 d'Urumqi, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest), qui a vu sa superficie diminuer de 11,7 % depuis 2001. Ce glacier constitue la principale source d'eau de la ville d'Urumqi et le plus grand glacier en amont de la rivière Urumqi. Le glacier numéro 12 de la fosse du Tigre de la section ouest des monts Qilian, dans la province du Gansu (nord-ouest), a lui aussi connu un rétrécissement accéléré depuis 1990. Ce glacier, le plus grand des monts Qilian, constitue "la ligne de vie" du couloir de l'ouest du fleuve Jaune. Selon les données de l'observatoire, le glacier a reculé de 30,95 mètres de 2015 à 2017.

Ces dernières années le Xinjiang a fermé l’accès au glacier pour les touristes et mis fin aux activités susceptibles de détruire l'écologie des zones vulnérables. Le Gansu a également fermé le glacier numéro 12 de la fosse du Tigre et a interdit les visites. Selon Yan Weitao, directeur adjoint du bureau de protection environnementale du district d'Urumqi, au Xinjiang, le gouvernement local a relogé 65 éleveurs de 22 ménages et accordé une indemnité permanente pour 9 885 mus de pâturages d'une valeur totale de 37,86 millions de yuans.

Xinhua