09/08/2010

"L’Europe doit assumer ses responsabilités humanitaires vis-à-vis du Pakistan"



Le Bureau de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe –
APCE, a appelé les États membres du Conseil de l'Europe à assumer leurs
responsabilités humanitaires à la suite des inondations au Pakistan : "Il
y a plus de cinq ans, un tsunami s’était abattu sur le Sud-Est
asiatique et les pays entourant l'Océan indien. Un peu plus tôt cette
année, Haïti a été dévasté par un tremblement de terre. En ces deux
occasions, la communauté internationale, profondément choquée, a réagi
avec générosité.


Une catastrophe naturelle a encore une fois frappé le monde dans l'une
des régions les moins aptes à y faire face. Une aide humanitaire
d'urgence continue d'être nécessaire pour les personnes les plus
directement touchées par les inondations (notamment de la nourriture et
de l'eau potable), mais les futurs défis auxquels devra faire face la
population locale suite à la destruction de ses moyens de subsistance, à
savoir l'agriculture, ne doivent pas pour autant être sous-estimés.


Dans sa Résolution 1586 (2007) sur la réponse de l'Europe aux
catastrophes humanitaires, l'Assemblée parlementaire a instamment prié
l'Europe d'améliorer sa coordination et a invité les États membres du
Conseil de l'Europe à honorer leurs engagements pour les fonds destinés à
l'aide humanitaire.


Aujourd'hui, tout en réitérant ces appels, le Bureau souligne que les
secours d'urgence doivent atteindre la zone sinistrée le plus rapidement
possible et être coordonnés de la manière la plus efficace qui soit. La
générosité des gouvernements, de la société civile et des individus à
de nombreuses reprises par le passé a été exceptionnelle. Le Bureau
espère qu'il en ira de même pour les inondations au Pakistan."

ACPE – Conseil
de l'Europe
  08-09-2010