07/30/2010

Delta du fleuve Jaune : un ancien cours d'eau retrouve vie



201007_diaokou.jpg  

Le 24 juin, avec l'ouverture d'une écluse dans le chantier des
travaux de contrôle et de dérivation du fleuve Jaune, dans le district
de Lijin de la ville de Dongying dans la province du Shandong, dans
l'est, les eaux jaillissent et se précipitent vers la rivière Diaokou,
ancien cours d'eau traversé jadis par le fleuve, et qui retrouve ainsi
vie après trente-cinq ans de sécheresse. En mai 1976, le fleuve Jaune
s'est détourné une nouvelle fois de son cours en quittant la rivière
Diaokou rejointe dix ans plus tôt, pour traverser un nouveau cours d'eau
nommé Qingshuigou avant de se jeter dans la mer. Depuis 35 ans, la
rivière Diaokou, sans le drainage du fleuve, s'est graduellement
desséchée en raison du relief terrestre transformé, et des travaux
d'endiguement défectueux. Le système écologique de terres humides sur 50
000 hectares s'est détérioré de jour en jour jusqu'au point de
s'effondrer ; les plantes croissant sur les anciennes terres humides
d'eau douce ont été remplacées par des plages salines et alcalines, et
l'extrémité de la rivière qui aboutissait à la mer a été écourtée de dix
kilomètres. Dans les années 1990, à cause de l'exploitation désordonnée
des ressources d'eau, le fleuve Jaune connaissait chaque année une
rupture d'écoulement à l'embouchure, ce qui a affecté l'utilisation
d'eau dans la vie quotidienne des habitants urbains et ruraux, tout en
causant des pertes importantes dans les productions industrielles et
agricoles. Le plus crucial, c'est que la rupture d'écoulement du fleuve
Jaune a détruit gravement le système écologique du delta. Le fleuve
Jaune constitue le facteur essentiel de l'équilibre écologique du delta,
et également la ressource naturelle fondamentale et stratégique du
développement socio-économique de cette région. En novembre 2009, le
Conseil des Affaires d'État a donné une réponse officielle au Programme
de développement de la zone d'économie écologique à haute efficacité du
delta du fleuve Jaune en demandant au gouvernement local d'"approfondir
l'aménagement de l'embouchure du fleuve Jaune, perfectionner les
installations de dérivation et d'évacuation des crues, améliorer la
capacité de prévention contre les crues et de l'utilisation des crues,
stabiliser les cours d'eau actuels traversés par le fleuve Jaune avant
de se jeter dans la mer, tout en mettant en place les cours d'eau de
remplacement nécessaires"
. La remise en état de la rivière Diaokou
en y réintroduisant les eaux du fleuve Jaune, afin de protéger les
nouvelles terres humides et d'enrichir et approfondir le projet
d'adduction d'eau est devenu la priorité commune de toutes les parties.
Le projet expérimental d'adduction d'eau écologique du delta du fleuve
Jaune et de réintroduction des eaux du fleuve dans la rivière Diaokou a
été inauguré en juin 2010. Il est prévu que 255 000 mus (17 000
hectares) de terres humides à l'embouchure du fleuve, dont 55 000 mus (3
666 hectaures ) de la rivière Diaokou, bénéficieront de ce projet, par
l'arrivée respective de 60 millions et 35 millions de m3 d'eau.
China.org.cn
– 04-07-2010