05/30/2017

Bilan dramatique de la mousson

Meurtrières, les pluies de mousson ayant entraîné inondations et glissements de terrains ont fait au moins 193 morts et une centaine d’autres personnes étaient toujours portées disparues. Au total, 600 000 personnes ont dû quitter leur foyer, 1 300 maisons ont été détruites et 7 000 autres sévèrement endommagées, selon les chiffres publiés fin mai. Les inondations ayant contaminé des puits, des dizaines de milliers de personnes se retrouvent sans eau potable, poussant les autorités à lancer un appel à l'aide pour purifier les citernes. 400 personnes se sont proposées pour participer à l'opération de nettoyage des puits, a indiqué le ministre de l'eau Rauf Hakeem, qui a appelé à des donations de pompes à eau.

Il s'agit des pires inondations au Sri Lanka depuis mai 2003, quand 250 personnes avaient été tuées et 10 000 habitations détruites par des pluies de mousson particulièrement fortes. L'année dernière, ce phénomène climatique avait coûté la vie à une centaine de personnes.

[Averse torentielle avant même la saison des moussons en décembre 2016, photo Martine LB]

 

 201705_srilanka.jpg