05/06/2018

L'Ontario et le Canada apportent leur soutien à une eau de meilleure qualité pour le lac Érié


 

Grâce à un partenariat avec Canards Illimités Canada, des propriétaires privés et des organismes de conservation, le gouvernement fédéral avec celui de l'Ontario ont créé 75 nouvelles terres humides et remis en état 17 terres humides existantes dans le bassin versant du lac Érié. Cette initiative est soutenue partiellement par le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées du Canada, qui considère les terres humides comme une infrastructure naturelle essentielle améliorant la qualité de l'eau et offrant une protection contre les inondations et un habitat pour les animaux sauvages. Les projets de création et de restauration des terres humides ont été spécialement choisis pour leur capacité de réduction des eaux de ruissellement entrant dans le bassin versant en : contribuant à réduire l'érosion du sol ; captant d'importantes quantités de fonte des neiges et d'eaux de ruissellement qui autrement se déverseraient dans un cours d'eau adjacent ; interceptant les eaux de ruissellement des fermes. Ces terres humides nouvelles et remises en état peuvent aussi contribuer à réduire la quantité de sels nutritifs, y compris ceux qui causent les proliférations d'algues, entrant dans nos lacs, et par là améliorer la qualité globale de l'eau, un objectif important du Plan d'action Canada-Ontario pour le lac Érié. 

L’Ontario, en partenariat avec le gouvernement du Canada, a investi 1,3 million de dollars pour créer et restaurer les terres humides du bassin versant du lac Érié qui fournit en eau potable plus de 11 millions de personnes au Canada et aux États-Unis et héberge 130 espèces de poissons. Les terres humides du sud de l’Ontario génèrent une activité économique de l’ordre d’au moins 14 milliards de dollars par année.

Environnement Ontario