05/13/2017

Les lacs d'eau douce de plus en plus salés à cause des sels de déneigement

En Amérique du Nord, les lacs d'eau douce sont de plus en plus salés à cause du développement et de l'utilisation des sels de dénaigement pendant l'hiver, selon une nouvelle étude publiée récemment. "Le constat laisse à réfléchir", a déclaré Hilary Dugan, chercheuse en chef en limnologie à l'Université du Wisconsin-Madison, dans un communiqué. "Pour les lacs, le développement du littoral, aussi modeste soit-il, se traduit par un risque de salinisation élevés."

L'étude, publiée dans le journal américain Proceedings of the National Academy of Sciences, est la première analyse de grande ampleur des tendances du chlorure dans les lacs d'eau douce des États-Unis et du Canada. Elle a analysé 371 lacs d'eau douce, tous plus grands que quatre hectares et affichant des données enregistrées de chlorure d'au moins dix ans. La majorité des lacs étaient situés dans la région des Grands-Lacs, englobant le Minnesota, le Wisconsin, le Michigan, l'Ontario (Canada), l'État de New-York, mais également le Vermont, le New Hampshire, le Maine et le Connecticut. Les résultats ont montré que les routes, les parkings et les autres surfaces imperméables situés dans un périmètre de 500 mètres des rives d'un lac étaient un indicateur fort des concentrations élevées en chlorure. Dans la région nord-américaine des lacs, 94 des 134 (soit 70 %) lacs affichant plus de 1 % de couverture des terres imperméables dans leur zone tampon de 500 mètres ont vu la tendance de concentration en chlorure augmenter. En extrapolant les résultats à tous les lacs de la région nord-américaine, ce sont environ 7 770 lacs qui sont exposés à un risque de salinité accrue. Si les tendances de salinisation actuelles continuent, de nombreux lacs nord-américains dépasseront les niveaux de concentration en chlorure stipulés par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) dans les 50 prochaines années.

L'utilisation de sels de déneigement pour maintenir les routes praticables en hiver a explosé en Amérique du Nord depuis les années 1940. Chaque année, environ 23 millions de tonnes de dégivrants à base de chlorure de sodium sont appliquées sur les routes d'Amérique du Nord. Une grande partie de ces sels de déneigement finissent dans les eaux alentours et sont reconnus comme une source majeure de pollution au chlorure dans les nappes phréatiques, les courants, les rivières et les lacs. 

Xinhua