12/19/2012

Le Canada renforce son partenariat avec la Chine en matière d'environnement


Le
ministre de l’Environnement du Canada, Peter Kent, revient d'un séjour à
Bejing où il a coprésidé le Conseil chinois de coopération
internationale en environnement et en développement, aux côtés de son
homologue chinois, Zhou Shengxian. "Le Canada est fier du rôle de
dirigeant qu’il joue au sein du Conseil chinois depuis plus de deux
décennies, en abordant des enjeux cruciaux en matière d’environnement et
de développement,
a déclaré le ministre Kent. Les travaux de
recherche entrepris par le Conseil chinois ont entraîné des changements
politiques importants en Chine, dont l’élaboration de dispositions
législatives sur l'évaluation des impacts environnementaux et l'adoption
de mesures visant à réduire la pollution du sol, de l’eau et de l’air."

L’assemblée générale annuelle du Conseil tenue en 2012 a donné lieu à
des recommandations clés visant à renforcer la protection du milieu
marin, à aborder des enjeux régionaux en matière de pollution
atmosphérique et à établir une stratégie de développement régionale
équilibrée et écologique dans diverses régions de la Chine.

Le
Conseil chinois est un organisme consultatif international de haut
niveau qui fournit au Conseil d’État de la Chine des recommandations
stratégiques fondées sur la recherche à l’égard d’un large éventail
d’enjeux en matière d’environnement et de développement. Il compte 32
membres de la Chine et 25 membres internationaux venant de divers pays
et organismes et possédant une expertise d’envergure dans les domaines
de l’environnement et du développement. Le Canada a participé à la
création du Conseil chinois en 1992. Depuis, il est le partenaire
international principal et assume la vice-présidence au cours de
l’assemblée générale annuelle du Conseil chinois. En outre, depuis la
création de ce conseil, la Chine connaît une croissance économique
rapide et continue qui s’accompagne d’une pression croissante sur son
environnement et ses ressources naturelles. En plus de se pencher sur un
certain nombre d’enjeux environnementaux mondiaux tels que les
changements climatiques et la perte de la diversité biologique, le
Conseil chinois joue un rôle toujours plus important en vue de favoriser
la recherche de haute qualité et à fournir des conseils sur des mesures
stratégiques particulières aux décideurs chinois.

Environnement Canada – 14-12-2012