05/02/2019

La plus grande zone de protection marine au Canada créée au large de Terre-Neuve


Au large des côtes de Terre-Neuve, le chenal Laurentien abrite une grande diversité d'espèces marines, des coraux jusqu'aux tortues de mer. Leur habitat sera désormais protégé. Le ministère des Pêches et des Océans vient d'annoncer la création, d'ici l'an prochain, de cette zone de protection marine, la plus grande au Canada. Entre la côte sud-ouest de l’île de Terre-Neuve et les côtes du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, la zone fait plus du double de la superficie de l’Île-du-Prince-Édouard. C'est un des endroits qui a été identifié il y a probablement plus de 10 ans comme une des régions très importantes pour la biodiversité marine à l'est du Canada, mentionne Rodolphe Devillers, professeur au département de géographie de l’Université Memorial de Terre-Neuve. Quelque 11 580 kilomètres carrés supplémentaires d’espace océanique seront ainsi soustraits à toute activité industrielle, comme l’exploration pétrolière ou minière, et à la pêche commerciale et récréative, y compris le chalutage de fond. Ces activités, désormais interdites, étaient déjà minimes dans cette zone.

Le gouvernement de Justin Trudeau a promis de faire passer la proportion d'aires marines et côtières protégées à 10 % d’ici 2020. Avec la création de la zone du chenal Laurentien, les libéraux ont jusqu’ici atteint 8,3 % de cet objectif.

Marie-Isabelle Rochon – Radio-Canada