12/12/2018

L’EPA redonne son feu vert à un pesticide controversé


Les autorités américaines ont renouvelé leur feu vert au dicamba, un pesticide populaire, mais controversé pour sa tendance à tuer les cultures dans les champs des voisins, en y ajoutant des restrictions, selon un communiqué de l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Cet herbicide à large spectre comme le glyphosate existe depuis longtemps. Mais son utilisation s'est intensifiée depuis que Monsanto, la firme américaine récemment rachetée par Bayer, commercialise des semences de soja et de coton génétiquement modifiées pour y résister. A la suite d'un large processus de consultation et alors que la précédente autorisation arrivait à expiration dans quelques jours, l'EPA a décidé d'autoriser pour deux années supplémentaires l'utilisation de ce produit chimique sur les plantes déjà sorties de terre. À temps pour les agriculteurs de passer leurs commandes de semences et pesticides pour la récolte de l'an prochain…

Agence France Presse (New York) – La Presse