04/05/2017

Oujda-Angad : Plus de 200 MDH pour un projet d'irrigation en eaux usées traitées


Un projet d'irrigation des terres agricoles au moyen d'eaux usées traitées est en cours de réalisation au niveau de la préfecture d'Oujda-Angad, pour un investissement de 204 millions de dirhams.

Le projet dont l'état d'avancement a été présenté au wali de la région de l'Oriental, Mohammed Mhedia, en présence du directeur régional de l'agriculture, Aziz Bellouti, permettra à terme de mobiliser les ressources en eau pour l'irrigation en recourant aux eaux usées traitées. Ce projet s'inscrit dans le cadre des grands efforts consentis par le ministère de l'Agriculture dans le domaine de la préservation de l'environnement en garantissant la qualité requise des ressources en eau souterraine et celle de surface, du traitement des eaux usées et de l'économie de l'eau via la réutilisation des eaux traitées. Le projet porte notamment sur la construction d'une station pour la réutilisation des eaux usées à des fins agricoles, laquelle permettra de traiter quelque 40 000 mètres cubes par jour. Cette eau servira à l'irrigation de près de 1 500 hectares de terres agricoles. Cette initiative, qui bénéficiera à plus de 245 agriculteurs, concerne également la plantation de 750 hectares en oliviers et autant en plantes fourragères. On mise sur une production de 5 tonnes à l’hectare pour l'olivier et une hausse du revenu à 19 000 dirhams par hectare.

La première phase du projet, lancée en novembre dernier, porte sur la réalisation d'un réservoir de 10 000 mètres cubes, un réseau de conduites de 12 kilomètres, une station de pompage et 75 points d'approvisionnement en eau.

Libération (Casablanca) – AllAfrica