03/23/2019

La BAD annule le financement d'un projet d'assainissement de Bamako


Selon un document administratif parvenu en exclusivité à Confidentiel Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) vient d’annuler un important financement en faveur du projet d'assainissement de la ville de Bamako. Le document ne révèle pas le montant du financement concerné.

Cette notification a été adressée ministre de l'Économie et des Finances, Boubou Cissé par une correspondance de la direction générale en charge du développement, des prestations et des services de la BAD, basée à Abidjan, en Côte d'Ivoire, et sous la signature de la cheffe du département, en date du 15 février 2019. Cette annulation se justifie du côté de la BAD du fait que le gouvernement malien n'a pas effectué jusqu’ici le moindre décaissement sur les ressources mises à sa disposition par la banque alors que l'approbation du projet remonte à février 2017.  Selon des sources crédibles bien recoupées, précise l’article, ce non décaissement par l'État après l'approbation du projet depuis deux ans est la résultante d'une guerre de tranchées entre ministères interposés intervenant dans toute la chaîne du financement. Selon les informations recueillies par le journal, le ministre de l'Économie et des Finances, Boubou Cissé aurait notamment souhaité garder la main sur un dispositif au départ prévu de manière transversale et ce "flottement" se serait accentué dans la période d’élection présidentielle de 2018. 

Ismael Aidara, Confidentiel Afrique (Dakar) – AllAfrica