03/20/2019

400 milliards DA dédiés aux appels d'offres nationaux


Le coût du programme du plan de charges pour le lancement de différents appels d'offres nationaux attribués aux bureaux d'études et laboratoires algériens a atteint en 2018 dans le secteur des ressources en eau plus de 400 milliards de dinars, a affirmé le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib.

S'exprimant lors d'un point de presse organisé à l'issue de l'ouverture du 15ème Salon international des équipements, des technologies et des services de l'eau, en présence de membres du gouvernement, M. Necib a indiqué que l'attribution de ces appels d'offre relatifs à la modernisation du secteur des ressources en eau aux bureaux d'études et laboratoires algériens avait pour objectif de valoriser les capacités nationales et d'encourager le produit national. L'année 2018 a connu un seul appel d'offres international relatif au raccordement du système de Beni Haroune au système des Hauts-plateaux qui a nécessité le recours à une technologie très avancée que ne maîtrisent pas les capacités nationales, a-t-il précisé. S'agissant des investissements dans le secteur, M. Necib a rappelé que leur valeur avait atteint, depuis 2000, environ 55 milliards de dollars à la faveur de la stratégie nationale de diversification des ressources. 

Algérie Presse Service (Alger) – AllAfrica