07/05/2017

135 milliards de FCFA mobilisés pour le PNDES Eau et Assainissement


Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présidé la cérémonie de présentation du plan national de développement économique et social (PNDES) dans son volet eau et assainissement pour l'année en cours, le jeudi 8 juin 2017 à Diapangou, commune rurale située à une vingtaine de kilomètres de Fada-N'Gourma, chef-lieu de la région de l'Est.

Le plan national de développement économique et social dans son volet eau et assainissement est dans une dynamique d'offrir aux populations rurales et urbaines de l'eau potable et un système d'assainissement de qualité. Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Ambroise Ouédraogo, a expliqué que 135 milliards de francs CFA sont nécessaires pour cet ambitieux programme qui va contribuer à l'atteinte d'ici à 2020 à la "vision zéro corvée d'eau". En 2017, seront réalisés : 2 020 forages neufs dans les 13 régions, 56 adductions d'eau potable simplifiées (AEPS), 50 447 latrines familiales et 1 285 forages réhabilités pour un coût d'environ 35 milliards de francs CFA. En milieu urbain, 44,45 milliards qui seront mobilisés pour la réalisation d'infrastructures dont 280 km de réseau d'adduction d'eau potable, 39 434 branchements particuliers, 120 bornes fontaines. Par ailleurs, pour la mobilisation des ressources en eau de surface, quatre nouveaux barrages seront réalisés et 21 autres réhabilités. L'évènement de Diapangou s'est tenu sous le thème : "Relever les défis du secteur eau et assainissement : un passage incontournable vers un développement économique et social du Burkina Faso".

Moussa Congo, Sidwaya (Ouagadougou) – AllAfrica