12/12/2018

États-Unis – Suez remporte trois contrats pour un CA total de plus de 180 millions d’euros


Suez annonce la signature de trois contrats aux États-Unis représentant un chiffre d’affaires total de plus de 180 millions d’euros. Le groupe contribuera à l’amélioration des services d’eau potable de Jersey City (New Jersey) et à la préservation des ressources en eau en Californie du Sud, à West Basin. 

L’autorité municipale des services publics de la ville de Jersey City, JCMUA, et Suez ont renouvelé le contrat de partenariat public-privé pour la gestion des services d’eau potable de la ville. D’une durée de 9 ans et un chiffre d’affaires d’environ 155 millions d’euros, ce contrat porte sur la maintenance et l’exploitation des infrastructures assurant la distribution d’eau potable aux 262 000 habitants de Jersey City : l’usine de Boonton d’une capacité de 300 000 m3/j, deux barrages, un bassin versant de 310 km2, un aqueduc de 37 km et 520 km de réseaux d’eau potable. Le groupe sera également responsable du service clientèle et de la facturation. Ce contrat prolonge le contrat initié en 1996 entre Jersey City et Suez, à l’époque le plus grand partenariat public-privé dans la gestion des services de l’eau aux États-Unis. Le nouveau contrat prévoit la modernisation des infrastructures de distribution d’eau potable en vue de l’installation de 36 000 compteurs d’eau communicants. Cette solution améliorera la qualité de service pour les usagers en leur permettant de mieux maîtriser leur consommation d’eau, d’être alertés en cas de fuite à leur domicile et d’être facturés sur leurs consommations réelles et non plus estimées. Pour la municipalité, cette solution permettra de suivre en temps réel le rendement du réseau d’eau potable, de préserver la ressource en eau et de réaliser les économies associées.

Suez a renouvelé le contrat avec le West Basin Municipal Water District pour l’exploitation et la maintenance de l’usine de recyclage des eaux usées Edward C. Little à El Segundo (Californie) et de quatre usines périphériques. D’une durée de deux ans et un chiffre d’affaires de près de 26 millions d’euros, ce contrat prolonge la collaboration initiée en 1994 pour répondre au défi de la raréfaction des ressources en eau en Californie du Sud. L’installation Edward C. Little représente la plus importante activité de recyclage de l’eau de cette catégorie aux États-Unis. L’installation produit environ 170 000 m3 d’eau chaque jour, contribuant à préserver les ressources hydriques de l'une des régions du pays les plus exposées à la sécheresse. L’usine fournit également 45 000 m3 d'eau de barrage par jour, protégeant ainsi les réservoirs côtiers d’eau souterraine de South Bay de toute intrusion d’eau salée provenant de l’océan Pacifique. L’usine fournit ainsi jusqu’à 90 % de l’eau injectée dans le barrage souterrain West Coast Groundwater Barrier, préservant 17 millions de m3 d’eau chaque année. Il est à noter que l’usine produit 5 qualités différentes d’eau recyclée "à la carte" correspondant aux besoins spécifiques des clients municipaux, commerciaux et industriels du bassin Ouest des États-Unis (irrigation, approvisionnement des chaudières basse et haute pression et des tours industrielles de refroidissement…). La collaboration entre Suez et le West Basin Municipal Water District permettra d’augmenter progressivement la capacité de production d’eau recyclée de l’installation pour atteindre 265 000 m3/j à mesure que la demande en aval continuera de croître.

Ces deux contrats renforcent la présence de Suez aux États-Unis où il fournit des services d’eau potable et d’assainissement à 6,4 millions de personnes. Le groupe accompagne également les industriels dans la gestion de la ressource en eau, dont les secteurs de l’Oil&Gaz, de l’énergie et des mines. L’acquisition de GE Water et la création de la business unit Water Technologies & Solutions lui permettent de proposer une offre de services unique aux industriels, avec un réseau de 45 centres de production et de service et 10 000 collaborateurs dans le monde. Ainsi, la centrale thermique de Conemaugh, située à New Florence en Pennsylvanie, a choisi la solution de traitement d’eau mobile de Suez pour produire de l’eau d’alimentation de chaudière. Grâce à un déminéralisateur mobile couplé à la plateforme numérique InSight, la centrale thermique alimentée au charbon pourra réaliser une économie de 220 000 dollars sur ses coûts d’exploitation annuels, tout en réduisant les consommations d’eau et l’utilisation de produits chimiques associés au système de déminéralisation d’appoint, limitant ainsi le rejet d’eaux usées traitées dans la rivière Conemaugh.

Suez