05/13/2017

États-Unis – H2O Innovation remporte six nouveaux contrats

H2O Innovation est fière d’annoncer qu’elle a remporté six nouveaux projets aux États-Unis. Ces nouveaux contrats portent le carnet de commandes de projets de la société à 58,2 millions de dollars canadiens. Le premier contrat concerne un système d’osmose (RO)  inverse pour le traitement des eaux du Lac Texoma, situé à la frontière du Texas et de l’Oklahoma. Ce nouveau système viendra remplacer celui d’électrodialyse inverse conventionnel (EDR) installé auparavant. H2O Innovation a également remporté le contrat d’un système d’ultrafiltration (UF) avec la plateforme ouverte FiberFlexMC, pour cette même municipalité, vers la fin de l’année 2015. En attribuant ce projet à H2O Innovation, le client pourra économiser davantage en temps et en argent pour l’intégration du nouveau système de RO à celui d’UF déjà en place. Avec cette extension, le système traitera 11,3 MGD (42 775 m3/jour) d’eau ultrafiltrée et 5 MGD (18 927 m3/jour) d’effluents d’osmose inverse, portant le projet au plus haut niveau de capacité pour H2O Innovation. 

Le second projet remporté par H2O Innovation consiste en un système de nanofiltration (NF) servant de prolongement au système existant fourni en 1999. Ce dernier, qui sera expédié par bateau, produira 0,4 MGD (1 308 m3/jour) d’eau potable pour une municipalité située sur le versant nord de l’Alaska. 

Deux contrats supplémentaires amènent H2O Innovation à travailler auprès de municipalités dans l’État du Montana. Le premier consiste en un système de traitement d’eaux usées utilisant la nouvelle plateforme ouverte de bioréacteur à membranes (MBR) FlexMBRMC. Des membranes de feuilles planes seront utilisées dans le processus de séparation des solides afin de satisfaire les exigences réglementaires. Le deuxième projet municipal concerne un système d’UF utilisant le FiberFlexMC et desservant la ville en eau potable. H2O Innovation a également remporté deux plus petits projets de traitement d’eau par osmose inverse : l’un dans l'État de Floride, l’autre au Michigan. "Nous sommes très fiers de la grande diversité des technologies utilisées dans ces nouveaux projets puissent qu’elles représentent le cœur de nos compétences : l’ultrafiltration, l’osmose inverse, la nanofiltration et les bioréacteurs à membranes. Ces nouveaux contrats de FlexMBRMC et de FiberFlexMC confirment également l’habileté de H2O Innovation à renforcer  une tendance grandissante dans l’industrie : la flexibilité et l’interchangeabilité des membranes", a déclaré Denis Guibert, vice-président et directeur général de la division d’ingénierie d’H2O Innovation. 

H2O Innovation